Académie St-Victoria
Bienvenue à l'Académie St-Victoria !
Vous vous trouvez à l'intérieur même de la plus grande école d'espionnage et de RPG de toute l'Angleterre, alors n'hésitez pas à faire un tour sur le forum... et à vous inscrire !
Bon jeu !

Académie St-Victoria

Des élèves au passé lourd dotés de capacités spéciales, des professeurs anciens agents secrets, bienvenue dans l'Académie St-Victoria ! Apprenez à devenir le parfait espion, mais à vos risques et périls...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion
La section RPG vous attend ! A VOS CLAVIERS !
Les classes 1°1 et 2°2 SONT VIDES ! Des délégués seraient les bienvenus dans ces deux classes et en 2°1 !
Une course d'orientation sera bientôt organisée par Mr.Stender et l'Académie. Vous êtes prié(e)s de commencer à former vos équipes.
Némésis aussi RECRUTE ! Renseignez vous auprès du staff pour connaître la marche à suivre.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Mots-clés
Derniers sujets
» Tom [par moi et n'Hana]
Ven 22 Fév 2013 - 7:02 par Mya Ikeda

» Nobody ! (+ Proposition)
Dim 27 Jan 2013 - 11:11 par Seikō Masuku

» The little red car (Tom et Hana)
Lun 26 Nov 2012 - 16:46 par Tom Roberson

» Cour d'Honneur [Mina]
Dim 25 Nov 2012 - 12:18 par Mina Noberi

» Bon Anniv' !
Dim 11 Nov 2012 - 13:05 par Aube Claramonde

» Le coin pub d'Aube
Dim 14 Oct 2012 - 18:00 par Mya Ikeda

» La musique du coeur
Sam 13 Oct 2012 - 8:10 par Mina Noberi

» Cour d'honneur [Mina, et qui le veut !]
Mar 9 Oct 2012 - 16:08 par Mya Ikeda

» Chambre de Mya
Mar 9 Oct 2012 - 15:54 par Mya Ikeda

Derniers sujets
» Tom [par moi et n'Hana]
Ven 22 Fév 2013 - 7:02 par Mya Ikeda

» Nobody ! (+ Proposition)
Dim 27 Jan 2013 - 11:11 par Seikō Masuku

» The little red car (Tom et Hana)
Lun 26 Nov 2012 - 16:46 par Tom Roberson

» Cour d'Honneur [Mina]
Dim 25 Nov 2012 - 12:18 par Mina Noberi

» Bon Anniv' !
Dim 11 Nov 2012 - 13:05 par Aube Claramonde

» Le coin pub d'Aube
Dim 14 Oct 2012 - 18:00 par Mya Ikeda

» La musique du coeur
Sam 13 Oct 2012 - 8:10 par Mina Noberi

» Cour d'honneur [Mina, et qui le veut !]
Mar 9 Oct 2012 - 16:08 par Mya Ikeda

» Chambre de Mya
Mar 9 Oct 2012 - 15:54 par Mya Ikeda

Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires
Sujets similaires

Partagez | 
 

 Bordure de la forêt

Aller en bas 
AuteurMessage
Aube Claramonde

avatar

Messages : 89
Age : 22
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : là où tu n'es pas

Mon personnage
Informations personnelles:
Matières choisies:
Relations:

MessageSujet: Bordure de la forêt   Sam 25 Aoû 2012 - 14:27

Arbres espacés et sentiers bien tracés. Le coin idéal pour des promenades ou des pique-nique. Domaine de fleurs de verdures, jardin d'Eden, faites attention aux piéges cachés.


EDIT:
Contexte : Hana et Aube sortent en douce cette nuit afin de trouver les plantes nécessaires à l'empoisonnement de leurs adversaires lors de la course d'orientation organisée par le proviseur. Alors qu'elles viennent de récolter les derniers ingrédients, et après la crise d'Aube face à son désarroi pour son frère et Erwan, Mya sort des fourrés, repérée alors qu'elle était en pleine tentative d'espionnement.
Explication :suite à un remaniement du forum, tous les rps ont étés changés de place et Aube a eu la gentillessse de les reconsigner dans son message, afin que vous puissiez comprendre les récents évènements.
Hana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leparadisnoir.lebonforum.com/
Aube Claramonde

avatar

Messages : 89
Age : 22
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : là où tu n'es pas

Mon personnage
Informations personnelles:
Matières choisies:
Relations:

MessageSujet: Re: Bordure de la forêt   Sam 25 Aoû 2012 - 14:49

Hana semble hésiter. Elle ne me ferait pas confiance ? Se serait abuser, en partie grâce à moi qu'on est arrivés là.
-Ok, je descends.
Enfin.
Elle descend avec toute la grâce et l'élégance possible. C'est pas
sjuper, mais c'est déjà ça. Elle a pas le vertige et ne crie pas. C'est
parfait. Ce n'est pas une mauvaise recrue. Elle est nulle en combat et
mais elle doit être capable de battre les hackers. Enfin la plupart. Pas
mon frère, je l'ai entraîné moi-même. Faut que j'arrête penser à lui,
la nostalgie n'est pas à l'ordre du jour, ou de la nuit plutôt. Hana
saute les dernière marche et se réceptionne en enfoncer ses ongles dans
mon épaule.
-T'es lourde.
M***e, de la lumière. Je tire Hana, on se cache derrière un arbre.
-Mais, c'est ce cher proviseur qui vient pimenter l'aventure.
L'ombre s'éloigne, sans nous voir.

Ecrit par Aube
___________________
Mais il est partout le proviseur ! Enfin, c'est un peu pour ça qu'il est
là... Je me décolle du sapin derrière lequel on était planquées, et
passe la main dans mes cheveux pour enlever les aiguilles accrochées à
mes mèches. Encore, ils sont courts. Aube doit en avoir partout. Je
regarde peu discrètement se cheveux mais n'aperçoit qu'une longue
chevelure noire brillante totalement lisse. Mais comment elle fait ?
D'ailleurs, elle m'a encore sauvée la vie. Façon de parler, elle nous a
plutôt évité quatre heures de colle. Quoique, je ne connais pas ce
directeur.
Je veux remercier Aube, mais ne la vois déjà plus.
-Eh,je chuchote, Aube, te barre pas comme ça ! T'es où ? On a un gars à la traîne jte rappelle !
Je la cherche des yeux, recule d'un pas et me cogne contre quelque chose. Me retourne. Aube était juste derrière moi.

Ecrit par Hana
________________________

-Bravo,
Hana. La nuit prochaine, on se retrouve pour un entraînement intensif.
Tu vas te faire dégommer sinon. Si Erwan ne te tuera pas, les autres ne
sont pas tous animés de bonnes intentions. Et cette école a une notion
de la punition étrange. Essaye d'éviter. J'ai encore les cicatrices et
je suis du type combat. On doit se dêpécher ,après une certaine heure,
un système est mis en place. Go, Mister Cigarette nous retrouvera.

Je la prends par la main et la tire. Je commence à monter à l'arbre.
-Tu es bonne en escalade, alors viens.
Sans
savoir si elle me suis, je commence à sauter d'arbre en arbre. Je
prends aussi les cordes installées à cette effet. En remerciant le prof
de sport. Comment se débrouille-t-elle ?

Ecrit par Aube
_________________________
Depuis quand elle sait que je suis forte en escalade ? Je lui ai dit ?
Aucun souvenir, peut être à midi... A moins que mes bras, plutôt
musclés, ne me trahissent. En attendant, elle a déjà deux arbres
d'avance. Bien décidée à lui montrer que je ne suis pas complètement
handicapée, je m'approche de l'arbre et l'agrippe. Fermant les yeux, je
commence à grimper, le contact de l'écorce sous mes mains. Aie ! Ca
c'était une branche. Je ne peux pas me permette de lâcher une main pour
me frotter la tête. Je me contente de la secouer et de poursuivre mon
chemin. C'est bon, je suis assez haut. Je commence la traversée,
m'aidant de cordes tendues, qui d'ailleurs n'ont rien à faire là.
Académie de fous. Je continue, rattrape Aube qui s'était arrêtée, la
double. Mais ça ne dure qu'un instant. Elle reprend la tête et je la
suis le plus vite possible, à son niveau, comme dans une course. Seule
différence, on fait les singes dans les arbres. C'est exaltant.D'un coup
je m'arrête.
-Aube, là, c'est un chêne ! Il y a sûrement les feuilles que je recherche !
J'entame la descente, évitant branches et feuilles.

Ecrit par Hana
_______________________


Elle c'est pas mauvaise, plutôt bonne même. Bon okay, très douée. Elle descend, plus lentement. Je saute et arrive avant elle.
-Elle ressemble à quoi déjà ses feuilles.
Je
cherche puis abandonne. Elle va se débrouiller. Je commence à enchainer
les mouvements des 13 Dragons. Certains mouvements sont très simples,
d'autres particulièrement ardu. Je les maîtrise toutes. Je les enchaîne,
mes cheveux noirs volent derrière moi. Je tourbillone, comme mes
pensées. Erwan, mon frère, l'académie, Némésis... J'ai fini les
mouvements mais je ne suis ni fatiguée ni pluic calme. Tout m'énerve. Je
commence à frapper un arbre. Du sang coule de mes mains et mes larmes
coulent.
Erwan, Matthis . Aucun des deux n'est en sécurité. J'ai lu
toute à leur la suite du message. L'académie veux capturer Matthis pour
m'obliger à rester. Je suis faible, pourquoi me veulent-ils donc ? Et ce
crétin de petit frère qui n'a pas peur et qui veut me retrouver.
Imbécile.
-Ne m'attends pas Hana.
Le sang
continue de coulait. Il se mèle à mes larmes sur le sol. Idiote, je ne
peux rien pour eux. Partir et mettre Hana, Mya et Seiko en danger ?
Quelle idée de me lier.

Ecrit par Aube
_________________________
Je me mets tout de suite à chercher la Diffenbachia. Très vite, je la
repère. Je mets les gants que j'avais apporté, je ne voudrais pas finir
en rampant par terre, paralysée. Je cueille cinq feuilles, ca suffira
amplement. Alors que je me relève, je vois Aube. Les poings en sang,
elle pleure. Qu'est-ce qui lui arrive ? Elle me demande de ne pas
l'attendre. Non mais puis quoi encore ?
-Alors là, aucune
chance ! Tu veux en parler ? Oui, fin je suppose que non... Mais quand
même, en général ça soulage. Tu penses à quoi ? Moi, que on risque de se
faire repérer mais que je m'en fous si tu vas mal. Que je veux bien me
prendre dix heures de colle si tu me dis ce qui t'arrive.

J'ai
fini mon monologue. On a l'impression que je lui déclare mon amour. Ca
fait un jour que je la connais. Je la regarde, lui prends la main. Je
m'en fiche qu'elle soit ensanglantée.

Ecrit par Hana
_______________________
Je me retourne.
-Ce
n'est pas vraiment des heures de colles qu'on a. Et baisse-toi, je suis
triste mais pas encolère. Tu veux savoir très bien. Mais si tu dis quoi
que ce soit à n'importe qui. Je viendrais te trouver pour te tuer. J'en
ai les compétences et les armes.

D'un geste je désigne mes couteaux. Un au mollet et l'autre sur la cuisse.
-J'ai
eu deux personnes sur qui comptaient vraiment. Autre que mes parents.
Erwan et mon frère. Je sais, ça peut étonner. Mais Erwan est le grand
frère que j'ai jamais eu qui me protéger.

Je passe sous le silence les difficultés et les brimades car tous dans cette académie les ont subis.
-Matthis
était un rayon de soleil. D'un an mon cadet, il est toujours souriant
et rieur. Mais l'académie a décidé de le capturer pour faire pression
sur moi. Je ne sais pas pour quelles raisons. Mais ce n'est pas pour me
demander d'aller faire visiter l'école aux nouveaux. Voilà. Contente ?


Ecrit par Aube
______________________
Seiko baille longuement. Après un instant sans bouger, il se décide
enfin à bouger. Errer dans les couloirs en pleine nuit, voilà quelque
chose de bien. A vrai dire, il préfère être seul. Du moins, ne rien
avoir à faire. Ne rien faire, tiens, ça c'est quelque chose de cool.
Trou noir. Une coupure dans le temps. Il disparaît.


Quelques minutes plus tard.
Il
revient, sort, rejoint les deux filles, toujours aussi silencieusement.
Il s'adosse à l'arbre, sans un mot. Son visage adoptant toujours la
même expression blasée et mélancolique à la fois. Comme si la vie ne
valait pas la peine d'être vécue. Et qui sait, c'est peut-être le cas.
Il faudrait mourir pour le savoir. Seiko lève la tête vers le ciel noir
et étoilé. Il fixe le vide, sans bouger. On peut voir la fumée de sa
cigarette sortir de sa bouche entrouverte. Pas un sourire, pas un
regard. Rien. Bizarrement, le regarder est presque apaisant. Presque.
Mais quelque chose cloche. Quoi ? Son regard peut-être. Pourquoi est-il
si dur ? Il ne prête pas attention à Aube, ni à Hana. Il manque quelque
chose en lui. Il fait trop noir pour le voir, pourtant... Pourtant quoi ?
Qui verrait qu'il a changé de sweat ? Qui y ferait attention ?
Personne, non ?

Ecrit par Seiko
________________________________
Toute ma ferveur c'est envolée. Je retrouve ma gène habituelle et ne
sais plus que répondre à Aube. Elle avait un regard si dur. Et a la fois
si triste... Elle n'a pas besoin d'être aussi méchante et cynique, je
lui ai rien fait moi ! Ca m'apprendra à me méler de ça. Je baisse les
yeux.
-T-ton frère devrait te rejoindre. Ca te ferait du bien. Enfin, je pense...
Et
voilà. Maintenant, je suis conseillère. Pfff... Je me détourne, mets
les feuilles récupérées dans une pochette avec les autres. Je relève la
tête, la regarde et dit :
-Bon... bah, on a fini pour le
poison... Moi je vais dormir dans le parc, jsuis pas encore prête à me
poser dans cette... chambre. Ca te dit ?

Sur ce, je remonte
dans l'arbre, me perche sur une branche et l'observe. J'ai l'impression
qu'avec elle, je deviens moins timide. En temps normal, je me serais
détournée et serais partie d'un pas rapide. Elle m'aurait suivie si elle
le souhaitait. Là... Ce n'est pas mon habitude. Mais ca ne me dérange
pas.
-Alors ?

Ecris par Hana
__________________________

Je ne compte pas
dormir. J'entends Mya, je regrette l'époque où on était très amies mais
elle va voir le proviseur. Elle l'aide, remplie des missions spéciales.
Je ne la veux pas dans mon équipe si elle aide ce fou. Je préfère encore
me jeter directemment dans la Tamise, au moins j'aurais revue Londres
et mon frère une dernière fois. D'ailleurs, j'y serais déjà si mon frère
ne risquait pas sa vie à chaque instant. Mais comment lui dire ça. Je
l'entends derrière nous, elle n'est pas discrète et je ne vois plus
aucune raison d'être aimable.
Je ne peux pas être son amie tant
qu'elle sera si proche du proviseur. C'est hors de question. Hana me
propose de dormir dehors. Ce n'est pas une bonne idée. C'est même un
très mauvaise idée.
-D'accord, on dort ici, mais Mya tu
devrais sortir, tu as déjà pleins d'aiguilles et de terre partout, il ne
faudrait pas en rajouter.

Je suis en colère, maintenant,
elle nous espionne. Elle est folle. Je vais la tuer. Par réflexe ma main
descend jusqu'à ma cuisse et en tire le poignard. Je sens qua la
discussion va être électrique. Je commence à reperdre le contrôle. Mon
visage redevint impassible et mes yeux durs.
-Aurais-tu peur Mya ?
Ma
voix reprend cette aspect froix et dur de la glace. Il y a bien
longtemps que je n'avais pas étè dans cette état. Tellement longtemps.
Un plan émerge dans mon esprit. Tellement simple que personne ne s'en
doutera. Un sourire fin se tend sur mon visage. Je me mets en position
de combat. Elle n'a aucune chance mais voudra peut-être tenter en fin de
discussion. Puis, je me rends compte que c'est débile. Je me remets
droite. Et attends.

Ecrit par Aube
_________________________
Après que Seiô soit parti, je regarde par la fenêtre. Les filles sont
déjà en bas en train de s'éloigner, il faut que je les rattrape.
J'attends qu'elles soient parties un peu plus loin et je descends le
plus vite que je peux avec toujours mon sac sur le dos. Ca fait
longtemps que je n'avais pas fait d'escalade, j'ai les mains en sang. Je
rattrape vite les filles en me cachant dans les buissons mais sur le
coup je suis quand même pas très discrète ... Hana s'arrête et propose à
Aube de dormir à la belle étoile. Alors que l'Herboriste s'allonge,
Aube se tourne vers moi, fulminante. Je crois qu'elle n'a pas beaucoup
apprécié que je la trace comme j'aurais fait avec un débutant.
-
D'accord, on dort ici, mais Mya tu devrais sortir, tu as déjà pleins
d'aiguilles et de terre partout, il ne faudrait pas en rajouter.

Et voilà, j'ai touché son amour propre. Elle tire son poignard.
- Aurais-tu peur Mya ?

c'est mauvais signe, elle se met en position de combat, très froide,
tel un bloque de pierre. Je ne sais pas trop quoi faire là. Soit je sors
et je me fais trucider, soit je reste là, ça l'énerve et elle vient me
chercher aux milieux des orties et elle me trucide. Je crois que je vais
essayé de discuter, mais ça ne mènera à rien. Tiens, elle se calme ? Je
sais que ça ne veut rien dire mais je me sens plus rassurée. Je sors du
buisson et m'avance vers les filles.
- On peut parler tranquillement ou je dois faire ma prière avant de mourir ?

Ecrit par Mya
_________________________
Vu son air étonné, elle ne comprend pas. Minable. C'est tellement minable que j'ai envie de vomir.
-On
peut parler tranquillement, durant 5 minutes. Après, si tes arguments
ne m'ont pas convaincu, ne m'approches plus ou je ne réponds plus de
rien et surtout pas de ta santé.

Matthis m'aurait calmé.
Mais, il n'est pas là, et c'est la cause de ma colère. P*****, elle est
vraiment i*iote. Ce n'est pas compliqué pourtant.
-Alors, Mya ? On donne sa langue au chat.


Ecrit par Aube
_____________________

Je suis allongée, a quelques mètres d'Aube, dans un coin dégagé ou
il n'y a pas d'arbres. Je trouve une position confortable au moment où
je vois Mya sortir de buisson, sous les apparentes menaces d'Aube. Mas
que se passe t il ? Je croyais qu'elles étaient les meilleures amie du
monde ? Enfin peut-être pas, mais je me comprends. Je m'approche d'une
façon que je veux discrète. Tout est relatif. A quatre pattes, je tends
l'oreille.Aube fulmine. En ce que je crois être une position de combat, à
couteaux tirés -littéralement- elle parle entre ses dents.
-On
peut parler tranquillement, durant 5 minutes. Après, si tes arguments
ne m'ont pas convaincue, ne m'approche plus ou je ne réponds plus de
rien et surtout pas de ta santé.
Silence.Alors, Mya, on donne sa langue au chat ?
Je
frissonne, tombe accroupie. J'observe la scène, passivement. Mya ne
répond pas. Elles se fixent. D'un coup, ne me rendant pas compte du
danger, ou l'ignorant, je me lève et m'approche. Je sens qu'Aube va
craquer, mais je ne m’arrête pas. Elle pourrait blesser quelqu'un, elle
même ou une de nous deux. Si seulement Seiko était là, il l'aurait
maitrisée. A moins qu'il ne se soit détourné. Je prends une inspiration
et commence.
-Aube...
Tout en disant ça,
j'approche ma main de son couteau. Je vois bien les autres armes à sa
ceinture, et sa grande tension. Je sais qu'elle est parfaitement
consciente de ce que j'essaie de faire. Je sais aussi que je mise tout
sur une certaine confiance. Quoique, comment une confiance aurait pu
naitre entre nous en a peine 24 heures ? Alors qu'Aube menace Mya,
qu'elle à l'air de connaitre depuis très longtemps ?
Enfin, je tente
quelque chose. J’attrape le couteau par la lame, le serre fort. Je
saigne, serre les dents pour ne pas crier. Je m'aperçois alors que si
Aube tourne le poignet, elle me tranche entièrement la main. Tout se
joue maintenant. Que fait Mya ? Je ne le sais pas, trop occupée à ne pas
desserrer le poing, observer Aube et me mordre les joues. Dur, dur.

Ecrit par Hana
_____________________
Hana s'approche. Je ne me
retourne pas, Mya est une plus grande menace. Pour le moment, je suis en
position de force mais qui dit que cela va durer. Autant envasiger
toutes les possibilités. A ce moment, Hana inspire pour ce donner du
courage. Pour faire quoi ? Elle s'approche. Va t'elle me soutenir ou
bien de venir mon ennemie. Si, oui, je ne suis responsable de rien. Va
t'elle tenter de n...de me calmer.Se mettra-t'elle sur mon chemin. Elle
est quaiment collée à moi. Elle murmure :
-Aube...
Je
vois dans son regard qu'elle se demande pourquoi Mya n'a plus m'a
confiance. Je ne suis pas idiote. J'ai demandé à Matthis de pirater le
systéme du collège. Il m'a transmit la vidéo de Mya avec le proviseur.
Une agent infiltrée. Je savais qu'elle allait souvent chez le proviseur.
Je sais aussi qu'elle veut se présenter au éléctions. Si elle est élue,
son année sera un enfer. Elle doit intégrer l'équipe. Autant réver. Je
préfére rejoindre Némésis. Et risquer ma vie plutôt que de la supporter
elle et sa chère ambition.
Hana s'approche encore et prend mon
poignard à pleine main. Elle serre les dents pour ne pas hurler. Ainsi,
elle veut m'arrêter. Elle a plus de cran que je ne le pensais, mais le
cran ne suffit pas contre moi. Mya se tend encore un peu. Que dois-je
faire ? Je pourrais tuer Hana et faire de même avec Mya. Il suffirait
que je tranche la mainde Hana, ensuite je plante le poignard dans la
gorge en sautant. Je fais un pirouette, je profite de la position boule
pour récupérer mon poignard à la cheville. Je finis debout et lance le
poignard en atterrissant. Il se plante dans la gorge. Si je me loupe. Je
passe à l'attaque. Un coup de pied qu'elle va parer. Elle va attraper
mon pied. Là, je m'approche, pliant mon pied au maximum. Et le lui donne
un coup. Si je réussis, je lui brise le poignet. Je l'immobilise par
une prise quelconque et je lui brise la nuque. Cette Académie ne
m'arrange vraiment pas. Autre scénario moins sanglant ! Je retire vite
le poignard, ça ne devrait pas blesser Hana. C'est risqué, trop. Elle
serre trop fort. Et trop prés de la garde. Mauvaise idée. Ou alors, je
lui tords le poignet. Si, elle résiste, je devrais tourné le dos à Mya.
Mauvaise idée. Elle est pas trop mauvaise. Je pourrais affronter les
deux mais pas en les maintenant en bonne état. Ou alors, je parle.
-Hana, lâche ce pignard. Tu es blessée, c'est suffisant. Je ne vais rien faire à Mya.
Je
tente tant bien que mal d'adoucir ma voix. Qu'est ce qui ma pris de
parler. Je suis aussi douée pour parler avec les gens que pour les
potions. Et ce n'est pas peu dire. Je suis du genre à agir puis à
réfléchir après aux conséquances multiples et plus ou moins graves. Mais
là, je ne me sens pas le coeur de mentir. Hana est une gentille fille,
un peu idiote mais sympa.
-Normalement, mais je ne prendrais aucun risque.
Soit
Mya infiltre le proviseur et je ne lui fais rien de dangereux. Elle
n'aura juste plus ma confiance de si tôt. Ou alors, c'est une vrai agent
du proviseur, mais pour quelles raisons. Est-ce par ambition, par
contrainte comme pour moi ? Il y en a trop, je ne vais retenir que c'est
deux là. J'attends les réactions d'Hana et de Mya. Que vont-elles faire
?


Ecrit par Aube
_______________________

["Hana est une gentille fille, un peu idiote mais sympa." -> WHAT ?? ]

Je
vois Aube hésiter, devant ma main, devant Mya, mais aussi devant elle
même. Un long moment, tendu, s'écoule. Aube réfléchit, puis se lance :
-Hana,
lâche ce poignard. Tu es blessée, c'est suffisant. Je ne vais rien
faire à Mya.Normalement, mais je ne prendrais aucun risque.

Même si elle fait un effort, ses mots sont durs, son accent, tranchant.
Elle
nous observe, tour à tour, et attend visiblement une réponse. C'est à
ce moment là que je percute que je sers toujours son poignard comme une
malade. Le sang dégouline de main. Je n'en ai jamais vu autant d'un
coup, surtout que c'est le mien. J'ai la tête qui tourne, mais ce n'est
pas le moment. Je dois rester concentrée. B*rdel, je savais pas qu'ici
les ados sont prêts à tuer ! Toujours sous le coup de cette fichue
confiance, je desserre ma main. Aube ôte en vitesse sa lame, et sous mon
regard persistant, la jette derrière elle. Au cas où. Une profonde
entaille barre ma paume en diagonale. Je souffre. Vraiment. Tout ce
sang... Il ne s'arrête pas. Il tache peu à peu l'herbe, et j'essaie de
ne pas faire de même avec mes habits. En vain, car à peine j'approche
mon bras qu'une grosse tâche foncée s'étend sur mon débardeur. Je jette
un regard interrogateur vers les deux filles, en plein silence, car je
ne sais pas comment arrêter ce flot incessant. J'ai déjà entendu parler
de garrot ou je sais pas quoi, mais ne sais pas comment ca marche, ni ce
que c'est. Et puis, ca fait vraiment mal. Une douleur aiguë,
lancinante, intense. Je n'en peux plus, je pleure. La douleur se retire
un peu, le flot de sang se tarit, comme par magie. J'ai atteint mon
seuil d'hémorragie, apparemment. Si on peut appeler ça comme ça. Pour
Aube, c'est surement une égratignure. Je m'éloigne, pas à pas, car je
sens que les deux ne vont pas tarder à se crier dessus, à défaut de se
battre. J'ai pour le moment évité des blessures. Aux autres, j'entends,
parce que moi...
Ecrit par Hana
________________________
Toujours ce silence qui règne, et que je me refuse de briser.
L'Herboriste d'un geste héroïque attrape le couteau d'Aube et se fait
mal. Elle s'affole à la vue de son propre sang mais ce n'est rien de
grave. Ca lui apprendra simplement à prendre une trousse de secours avec
elle. Je regarde Aube, imperturbable, et me jette à l'eau.
- Pour
commencer, mon but départ n'était pas de vous espionner. Je ne savais
pas sur qui j'allais tomber dans la Serre. Quand je vous ai vous ai vu
arriver, je n'ai pas su comment réagir et j'ai fait la bêtise de vous
suivre qui je l'avoue était spécialement discrète ...

Je m'arrête pour regarder la réaction d'Aube. Je n'ai pas grand chose à ajouter à vrai dire, et seul ça réaction m'importe.

Ecrit par Mya
________________________
Hana se relache et j'en
profite pour jeter le couteau loin derrière moi. J'attends l'explication
de Mya mais elle n'est pas suffisamment intéréssante. Je vais parler
poliment. La colère m'emflamme, je déteste qu'on se moque de moi.
-Je
me fous de comment tu nous a trouvé ce soir. Je n'ai pas besoin que tu
m'explique tu es une idiote, je le sais. Alors ? Autre chose à dire pour
ta défense ?


Ecrit par Aube
_______________________
Elle s'énerve. Décidément elle est toujours aussi incapable de garder son calme. Déprimant.
-
Et que veux-tu que je te dise abrutie ! Tu trouves ça normal
d'empoisonner les participants d'une course tout ça parce que tu doutes
de tes capacités et de celles de tes camarades ! Vous êtes PI-TOY-ABLES.

Ecrit par Mya
_______________________

Et que veux-tu
que je te dise abrutie ! Tu trouves ça normal d'empoisonner les
participants d'une course tout ça parce que tu doutes de tes capacités
et de celles de tes camarades ! Vous êtes PI-TOY-ABLES.

La colère
s'empare de mon esprit. Pour qui elle se prend. Elle est complétement
folle. C'est elle, elle qui est PITOYABLE. J'ai honte d'avoir était sa
meilleure amie. Tellement honte de lui avoir fait confiance. Je me calme
et je réponds d'une voix douce et belle comme la neige. Mais tout aussi
froide et enjoleuse. La voix de la colère froide dirait mon frère dans
une mauvaise blague.
-Mya, ma très chère Mya. Nous sommes
dans une académie d'espions. Le but n'est pas d'être loyal et
respectueux mais de gagner et de survivre à tout prix. Je ne fais
qu'appliquer leurs cours.

Je marque un temps d'arrêt et reprends avec la même voix
-Ce
que je veux que tu me dises. Pourquoi tu traficotes avec le proviseur ?
Pourquoi on ne peut pas te faire confiance ? Pourquoi tu me prends pour
une idiote ? Je continue ou tu as compris ce que je voulais.

Ecrit par Aube
_______________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
----
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Touché.
Je l'ai blessé par mes paroles et je sens cette terrible colère froide
qui monte en elle, tandis qu'une curieuse détermination me saisie. Ca
fait mal hein ? Tu crois que je joue avec le feu ? Evidemment. Il faut
savoir prendre des risques, oser avancer face à l'adversité pour écraser
la vermine, aussi imposante soit-elle. Eh oui Aube, ma tendre amie,
t'en que tu ne me montreras que cette face méprisante de toi, je ne te
considérerais pas mieux que de la vermine. Je ne te considérerais même
pas comme une adversaire car ce titre ne te reviens pas. Tu me
considères toi aussi comme une minable ? Mais qu'es-ce que tu peux
comprendre ? Qu'es-ce que tu sais ne ma situation, de ce que je vis en
ce moment ? Ce que je fais est juste, je le sais et je n'ai pas besoin
de toi pour cela.
Tiens ? Tu as quelque chose à dire ?
-Mya, ma
très chère Mya. Nous sommes dans une académie d'espions. Le but n'est
pas d'être loyal et respectueux mais de gagner et de survivre à tout
prix. Je ne fais qu'appliquer leurs cours.
Oh, tu as ravaler ta colère. Félicitation. Continue avec ta voix mielleuse.
-Ce
que je veux que tu me dises. Pourquoi tu traficotes avec le proviseur ?
Pourquoi on ne peut pas te faire confiance ? Pourquoi tu me prends pour
une idiote ? Je continue ou tu as compris ce que je voulais.
Enfin les questions que j'attends. Eh bien tu vas être servis. Ou pas.
-
Si tu ne me fais pas confiance, je n'y peux rien, mais ne m'accuse pas
de ne pas en être digne. Le problème vient seulement de la haine que tu
portes au proviseur, t'aveuglant plus que tout, même au point de rejeter
les gens que tu appelais autrefois "ami". Si je te traite d'idiote
c'est parce que je fais partie de ces personnes que tu détestes
maintenant plus que tout, que tu laisses la rage t'aveugler au point de
blesser des personnes qui te sont chères (Je lui montre de la tête
l'Herboriste qui est toujours dans tous ses états), que tu laisses Erwan
et ce passé te submerger et que tu m'énerves avec des questions sur des
choses qui ne te regardes pas.

J'ai le souffle coupé, ça fait du
bien de faire un petit discours de temps en temps pour se dérouiller.
Attendons de voir sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leparadisnoir.lebonforum.com/
Aube Claramonde

avatar

Messages : 89
Age : 22
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : là où tu n'es pas

Mon personnage
Informations personnelles:
Matières choisies:
Relations:

MessageSujet: Re: Bordure de la forêt   Lun 27 Aoû 2012 - 19:52

Je me rends soudain compte du ridicule de la situation. M'énervé contre une stratège. On va réglé les choses plus vite. J'ai d'autres choses à faire que de m'occuper d'une traîtresse mais elle attise ma curiosité. Elle s'offre dans mon piège. Beaucoup de gens croit que combat rime idiotie. Mya fait attention à ne pas croire sa. J'évolue et pas en bien pour me ennemis. J'ai appris à me contrôler. Crache ton venin, je m'en fiche du moment que j'ai ce que je veux.
-Je ne hais pas le proviseur, je ne lui pas confiance c'est tout. Ensuite, je considère que ma vie et mon avenir me concernent. Arrête Mya, de croire que tu es au-dessus de beaucoup de choses mais pas de la bêtise humaine. Alors, dis-moi quelle sont les intentons du proviseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leparadisnoir.lebonforum.com/
Mya Ikeda

avatar

Messages : 63
Age : 20
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Dans des contrés lointaines, très lointaines ...

Mon personnage
Informations personnelles:
Matières choisies:
Relations:

MessageSujet: Re: Bordure de la forêt   Lun 27 Aoû 2012 - 20:09

L'expression d'Aube change très légèrement. C'est un petit détail mais pas à négliger. Alors comme ça elle dit ne pas haïr le proviseur ? Elle est drôle ! Et elle croit que je vais ainsi la croire ? Elle se met le doigt dans l'oeil !
- Oh pardon ! C'est vrai qu'il ne faut pas interférer dans ta vie privée. Mathis et Erwan passent toujours avant tout mais il ne faut pas s'en préoccuper surtout depuis que tu penses à rejoindre Némésis. Les intentions du proviseurs, tu les connais. Détruire Némésis, surtout depuis qu'il a retrouvé la trace d'une de leur planque. Pour le reste, je n'ai pas besoin de te l'expliquer. Je suis peut-être pas un génie en informatique mais je sais voir quand on trafique des caméras de surveillance !
Je prends le temps de me calmer un peu, ces derniers temps je deviens un peu colérique. Je regarde toujours Aube, refusant de baisser les yeux devant ce regard de braise et crache une dernière phrase.
- Peut être que je suis à la solde du proviseur mais tu ne vaux pas mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-st-victoria.lebonforum.com
Aube Claramonde

avatar

Messages : 89
Age : 22
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : là où tu n'es pas

Mon personnage
Informations personnelles:
Matières choisies:
Relations:

MessageSujet: Re: Bordure de la forêt   Mar 28 Aoû 2012 - 12:43

Détruire Némésis et en quoi il a besoin de m'utiliser. En vérité, je le hais mais je hais tous ses espions sans coeur capable de tout sacrifier pour une personne. Mya ne baisse pas les yeux, elle soutient mon regard. Une étincelle de colère brille dans ses yeux. Ainsi, tu commences à être colérique.
- Peut être que je suis à la solde du proviseur mais tu ne vaux pas mieux que moi.
Je ne peut pas retenir un sourire. Il y a longtemps que je n'avais pas gouté à l'humour involontaire de Mya. Si elle savait comment elle me fait rire. Étonnant de voir à quelle point elle se trompe, sa phrase ne me fait pas plus d'effet qu'une pichenette. A moi, de m'amuser.

-Mya je vaudrais toujours mieux que toi tant que tu seras une esclave. Obéir aveuglement à quelqu'un. Que c'est décevant. Maintenant, je crois que nous n'vons plus rien à dire. See you soon.
Je me détourne de Mya et me tourne vers Hana. Je me penche et regarde sa blessure.
-Comment sa va ? Fais voir ta main... On va trouver un médecin, c'est le mieux nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leparadisnoir.lebonforum.com/
Mya Ikeda

avatar

Messages : 63
Age : 20
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Dans des contrés lointaines, très lointaines ...

Mon personnage
Informations personnelles:
Matières choisies:
Relations:

MessageSujet: Re: Bordure de la forêt   Mer 29 Aoû 2012 - 7:36

Et voilà, j'ai tout raté. C'est toujours comme ça quand je m'énerve: je me fais avoir. Le seul point positif est que je ne suis pas morte mais bon, à quoi ça me sert ? Je tourne le dos à Aube, Hana et Seikô et m'enfuis en courant vers les bâtiments. Je ne veux plus les voir, je les déteste ! Pourquoi sont-ils comme ça ? Ils vont le regretter et tant pis pour eux, ils n'auront pas à venir pleurer après. Je disparais dans l'obscurité du bâtiment, bien déterminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-st-victoria.lebonforum.com
Hana Dowell

avatar

Messages : 87
Age : 23
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Une petite île à l'est du monde

Mon personnage
Informations personnelles:
Matières choisies:
Relations:

MessageSujet: Re: Bordure de la forêt   Ven 7 Sep 2012 - 17:21

Bon, une de moins dans la pagaille générale. Mais des kilotonnes de tension en plus. Mya a disparu dans la direction de l'accueil, et Aube se tourne vers moi.
-Comment ca va ? Fais voir ta main... On va trouver un médecin, c'est le mieux nan ?
-Bah oui je pense, mais il est pas un peu tard ? Sans vouloir dire, il est presque une heure et demie... Je pense qu'il vaut mieux que l'on attende demain, sinon ça va paraître louche. Et puis je dirais que je me suis fait ça comment ? Il me faut le temps d'y réfléchir.
Je me tourne, et m’assoie dans l'herbe, en fixant ma main. En fait, ce n'était pas si gros que ça. Mais ça fait un mal de chien. J'ai beau serrer les dents, je sais que je vais avoir du mal a m'endormir avec cette piqûre de rappel en permanence. Et une nuit blanche de plus. Avec ça, je n'ai presque pas dormi depuis mon arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bordure de la forêt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bordure de la forêt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bande] Gobelins des forêts
» Une petite leçon dans la forêt
» [Gobelins des forêts] Les "Bones Basha"
» Au coeur de la forêt citadine [Dolan Kane]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie St-Victoria :: Les lieux du RP :: L'académie St Victoria :: L'extérieur :: La forêt-
Sauter vers: